Le livre

Après la Grèce, l’Espagne le Portugal, la Belgique et la Grande- Bretagne, la France connaît à son tour une forte dynamique de la gauche antilibérale. Pourtant, si le score de J.-L. Mélenchon à la dernière élection présidentielle est exceptionnel, la gauche réalise globalement un des pires résultats de son histoire. Comment rendre enfin majoritaire une véritable alternative de transformation sociale, démocratique et écologique ? Examinant l’hypothèse du « populisme de gauche », les expériences étrangères comme Podemos ou Syriza ainsi que les nouvelles formes de mobilisation, les auteurs concluent à la nécessité de réinventer la gauche et avancent pour cela la proposition d’une forme nouvelle d’organisation politique.