Le livre

Traduction, introduction et notes par Philippe Büttgen. Une conversion du christianisme à l’islam à la fin du XVIe siècle. L’Adam Neuser de Lessing rapporte un cas de conversion du christianisme à l’islam à la fin du XVIe siècle. Réalité, apparence, enjeu ? Lessing tient pour vraisemblable que le pasteur réformé Adam Neuser (v. 1530-1576) s’est prêté à une « comédie » de conversion au terme d’une longue migration qui l’a conduit de Heidelberg à Constantinople, et en même temps s’interroger sur les motivations d’un apparent soutien d’un protestant au sultan Selim II, promu lui et les Turcs défenseur possible des antitrinitaires allemands opprimés et espérant une victoire militaire turque sur l’Empire. Ce texte étonnant, un des plus forts des Lumières, nous rappelle qu’il y eut un temps où les esprits libres migraient vers Istanbul ; un temps aussi où c’est d’Europe qu’on fuyait les conflits religieux. Publier l’Adam Neuser aujourd’hui, c’est donner à voir deux choses : la longue durée des relations entre religion et migration, en Europe et hors d’Europe, et la diversité des trajets migratoires, jamais à sens unique. À l’aube des célébrations du cinquième centenaire de la Réforme (1517-2017), le récit de la conversion d’un pasteur à l’islam pourra donner un tour moins triomphaliste aux festivités attendues.