Auteur

PATRICK SAURIN connaît bien la question des dettes locales car il a été pendant plus de dix ans chargé de clientèle auprès des collectivités publiques au sein des Caisses d’Épargne. Il est également membre de l’exécutif national de Sud BPCE, du CAC et du CADTM.

Voir la page complète...

Le livre

Un milliard d’euros par an, c’est ce que coûte aux collectivités, aux hôpitaux et aux organismes de logement social la spéculation des banques sur les dettes publiques locales. Cette situation est d’autant plus scandaleuse qu’elle n’a pas suscité à ce jour de réaction appropriée de la part des pouvoirs publics. Pire, le fait de laisser payer les contribuables en lieu et place des banques s’avère être un choix politique inavoué que Patrick Saurin met en évidence preuves à l’appui. Au terme d’une minutieuse enquête très documentée, il explique avec simplicité et précision pourquoi les prêts toxiques sont une véritable affaire d’état. Destiné à un large public, ce livre propose une vision d’ensemble du sujet. Dans un souci d’exhaustivité et d’objectivité, l’auteur expose et analyse le point de vue de tous les acteurs concernés en reprenant souvent leurs mots pour rester fidèle à leur pensée. De façon méthodique et pédagogique, il présente successivement le mécanisme des prêts toxiques, leurs effets, les responsabilités des différents acteurs, en particulier les carences du législateur, enfin les actions susceptibles d’être engagées contre les prêts toxiques. Ce livre assume également un parti pris car il se veut avant tout un outil au service d’une prise de conscience et d’un combat citoyen....

Voir la page complète...

Actualités

Les Prêts toxiques, une affaire d'Etat

Plus d'informations